Le 21 septembre, les cloches sonneront dans toute l’Europe

Ce mardi 21 septembre, célèbre les 40 ans de l’institution par l’Assemblée générale des Nations Unies de la Journée internationale de la paix.
Pour marquer cette date, l’association civique européenne « Europa Nostra » a lancé une initiative à l’échelle européenne intitulée « Ringing the Bells for Peace&Heritage » qui consiste en une sonnerie simultanée de cloches à 12h00 (heure de l’Europe centrale) dans des centaines de villes à travers l’Europe, coïncidant également avec la Conférence européenne du patrimoine culturel de 2021 à Venise (Italie).
Cette initiative s’inscrivant dans les objectifs principaux de l’association, notamment en ce qui concerne la diffusion d’une culture de la paix et la défense du Patrimoine de la Paix, le Réseau Européen des Lieux de la Paix (ENPP) s’est associé à l’initiative « Europa Nostra ». et a encouragé ses membres à y participer activement le 21 septembre.
Ainsi, en même temps que de nombreux autres endroits en Europe, les cloches sonneront également au moins dans les endroits suivants de notre Réseau : Alcáçovas, Portugal (Igreja Matriz), Évora Monte, Portugal (Igreja de S. Pedro), Château de Hubertusburgo, Wermsdorf, Allemagne (Église catholique du château), Trencin, Slovaquie, Zadar, Croatie et Kaynardzha, Bulgarie.
Toute personne souhaitant rejoindre l’initiative dans ces lieux publiera simplement une photo ou une vidéo capturée pendant la période où les cloches sonneront sur les réseaux sociaux, en mentionnant le hashtag #Ringingthebells.

Comme annoncé, une nouvelle exposition a été inaugurée le samedi 11 septembre dernier au château d’Hubertusburg (Wermsdorf, Allemagne) intitulée « My Hubertusburg » dans le cadre d’un projet conjoint de la municipalité de Wermsdorf et de la collection d’art de l’État de Dresde et sera présentée dans cet espace jusqu’au 7 novembre.

Le château d’Hubertusburg, dont l’association d’amis est membre fondateur de l’ENPP, est situé dans la région de Saxe et a été le théâtre de plusieurs événements historiques importants, dont la signature de la « Paix d’Hubertusburg » qui mit fin à la guerre du Sept ans, l’une des guerres européennes les plus sanglantes.

Pour ces raisons, mais aussi pour les diverses utilisations que ce Château a eues depuis sa construction, il existe un lien très profond avec la population de la ville allemande où il se trouve (Wermsdorf) et l’exposition aujourd’hui inaugurée se veut une vitrine d’histoires, de souvenirs, de sentiments et de la relation des habitants de Wermsdorf avec “leur”château. Par conséquent, l’exposition se compose d’environ 100 objets de propriétaires privés à Wermsdorf ainsi que de diverses œuvres d’art de la collection d’art de l’État de Dresde, complétées par une présentation de l’histoire du château d’Hubertusburg.

L’exposition est divisée en 6 salles du Château d’Hubertusburg, chacune d’elles ayant un thème, et l’une de ces salles est entièrement dédiée à l’importance de ce Château comme “lieu de paix”, au travail de sa Ligue des Amis et son lien avec le Réseau Européen des Lieuz de la Paix depuis sa fondation en 2010. Cette salle est décorée de la phrase bien connue de Rosa Luxemburg “Je me sens chez moi partout dans le monde où il y a des nuages, des oiseaux et des larmes humaines” et un enregistrement audio y est disponible dans lequel Ulf Müller, membre de la Ligue des Amis du Château d’Hubertusburg et Vice-Président de l’ENPP, explique le travail de son Association lié à la paix, à savoir son activité en tant que membre de la Réseau Européen des Sites pour la Paix (ENPP).

Cette exposition, qui précède un vaste ensemble d’initiatives et d’expositions déjà programmées pour les 4 prochaines années, est ouverte au public, du mardi au dimanche, de 10h à 18h.

 

 

La Municipalité de Viana do Alentejo et l’Association du Réseau Européen des Lieux de Paix (ENPP), dans le cadre d’un Protocole établi entre les deux entités, ont soumis aujourd’hui, le 9 décembre, à la Direction Régionale de la Culture de l’Alentejo (Portugal) une application transnational au Label du Patrimoine Européen (MPE) avec le nom commun «Lieux de paix» qui comprend, en plus du Paço dos Henriques, à Alcáçovas (Portugal) six autres sites situés dans six États membres de l’Union européenne, qui ont un patrimoine avec importance commune puisque dans tous les traités de paix pertinents ont été signés.
Le label du patrimoine européen (LPE), créé en 2011 par la décision n ° 1194/2011 / UE du Parlement européen et du Conseil européen, vise à distinguer des sites qui représentent une forte valeur symbolique européenne et qui donnent une visibilité à la fois à l’histoire commune  européenne et la construction de l’Union européenne (UE), ainsi que les valeurs européennes et les droits de l’homme qui sous-tendent le processus d’intégration européenne.

La candidature a été soumise dans la catégorie «site transnational», c’est-à-dire, un site qui regroupe plusieurs sites situés dans différents États membres qui se concentrent sur un thème spécifique et inclut, en plus de Paço dos Henriques (Portugal) comme site de coordination de la candidature , le complexe historique d’Alcañices (Espagne), le château de Trencin (Slovaquie), la Maison de la Paix de Vasvár (Hongrie), le Monastère de S. Francisco de Zadar (Croatie), le Parc de la Fontaine Historique de Kaynardzha (Bulgarie) et le Musée National Cotroceni à Bucarest (Roumanie).

Sur la photo: António Padeirinha (Municipalité de Viana do Alentejo) et Eduardo Basso (ENPP)